Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Boite À Heuhh Editions

  • : Les Editions Boite à Heuhh
  • Les Editions Boite à Heuhh
  • : La Boite à Heuhh est un éditeur de jeux de rôle qui importe en France des jeux méconnus qui méritent d'être francisés. Il ne s'agira pas de jeux de rôle classiques dans la plupart des cas, mais de jeux de rôle "Indies". Nos jeux sont distribués par Millennium.
  • Contact
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 09:39

Bonjour cette semaine dans la Boite à Heuhh, je vais vous parler de Polar Base et d'Apocalypse World.

Pour Apocalypse World, sachez que Brand propose ce vendredi là qui arrive à Starplayer une partie de la future extension. N'hésitez pas à passer même si vous ne voulez pas jouer, cela vous permettra de voir un peu le matos qui est prévu.

Je vous livre ici une présentation de cette extension :


http://www.tartofrez.com/wp-content/uploads/2012/11/Yuko2.jpgLe projet initial, suite entre autres aux retours sur le jeu est à ce qu'on pensait être utile aux joueurs et aux MC a, en gros, été multiplié par dix. Ce qui fait qu'au final le jeu sortira sur base de "quand il sera prêt".


Coté contenu à proprement parler on aura principalement (l'ordre n'est pas le bon et c'est non contractuel tant que ce n'est pas parti à l'imprimeur) :

Pour les joueurs/pj :
- des livrets de personnages (5)
- des lettres aux personnages (5, forcément)
- un questionnaire auquel il faut répondre collectivement pour déterminer ce qu'il s'est passé "dans les épisodes précédents". Il s'agit peu ou prou de quelque chose que l'on peut voir à la fois comme "les paramètres sur lesquels la partie se lance" ou "une créa de groupe ultra simplifiée".

Pour le MC :
- Des procédures/instructions pour préparer tout ça avec une énorme différence si on part sur une campagne (avec notamment comment gérer les intersessions), ou sur du one shot (auquel cas, on précise quoi lire ou pas, pour ne pas s'encombrer la tête pour rien), quitte à se garder la possibilité bien sûr de partir sur une session unique et de développer si besoin.
-Un contexte avec pas mal de PNJ et de factions pour se faire plaisir si on le souhaite (et un résumé pour pas se prendre le chou). On a fait gaffe à rester dans l'esprit d'AW et de ne pas tout écrire mais proposer surtout des pistes et faciliter la vie du meneur.
- Dans le même esprit, des adj pour prendre tout ça en main plus facilement ou improviser au débotté (surtout les relations).
- Les explications sur les adaptations à faire en fonction des choix des joueurs sur les lettres aux personnages et le questionnaire de départ, ainsi que pour comment choisir quelles menaces utiliser et à quel niveau de départ, etc.
- Même si je ne saurai le nombre exact que lorsque cela sortira (je continue d'en rajouter et la différence entre menace et front est parfois difficile), environ 4 à 6 fronts, une quinzaine de menaces, et pour l'instant au moins 50 actions sur mesure. Clairement, c'est trop à gérer sur une seule partie en one shot (on indique lesquelles prendre ou ignorer dans ce cas, mais plusieurs fronts peuvent être quasi être utilisés quasi d'autres one shots), mais c'est là pour proposer des situations très variées et beaucoup d'exemples pour les MC qui en réclamaient dans les premiers retours. Concrètement, cela va de tenter de faire entendre raison à un train qui n'en a pas envie, à s'infiltrer dans une cité occupée en passant par se battre contre une sorte de "boss" qui a décidé de vous râper la face contre les rails alors qu'un train roule à vive allure ou désamorcer à temps un truc que vous n'avez vraiment pas envie de voir exploser. Bien sûr une bonne partie est facilement adaptable pour faire des actions personnalisées à vos PJ.

Bref, je ne sais pas trop comment présenter tout ça ou l'expliquer. On a essayé de respecter l'esprit d'AW et de faciliter la vie aux meneurs, en proposant quelque chose qui puisse être utilisé comme One shot ou comme campagne, mais surtout comme inspiration pour les MC menant leurs propres campagnes. On jugera sur pièce si on a réussi ou pas :)


packaging2Pour Polar Base, je vais tenter de recenser quelques retours sur le jeu. Mais avant cela, un petit cadeau de noël en avance pour ceux qui n'aurait pas eu les goodies. Ils sont téléchargeables ici : cliquez sur le lien.

Bien passons maintenant aux divers retours :

-> Sur Tric trac, on peut lire la critique de Sempaï sur la fiche du jeu : Cliquez là.

-> Sur Casus No, dans le sujet idoine voici 2 retours que je remets tels quels. Ils sont respectivement de Xipehuz et Tosheros.


Petit retour sur la partie que j'ai "menée" (j'ai expliqué les règles) aux Utopiales à Nantes le week-end dernier.
Tout d'abord, nous étions 5 joueurs expérimentés, dont moi qui mène beaucoup de jeux narratifs.
On a trouvé les règles super faciles à piger et à jouer par des joueurs expérimentés.


Cela a donné un jeu très fluide sans temps mort et on a bouclé la partie en deux heures, malgré que ce fut notre première expérience à Polar Base.


On a tous fait l'effort de lier nos personnages les uns aux autres pour ne pas partir chacun dans une trame indépendante pour chacun de nos persos. Ce ne fut pas toujours facile et gracieux, mais étant tous expérimentés, on y est arrivé sans trop de difficultés.


On s'est aussi lancé à fond dans l'interruption, avec des choses marrantes, comme "Qu'est ce que fait ce doigt coupé au fond de ton bol de céréales?", ou bien Angus qui retrouvait sa boite de préservatifs troués dans une carotte de glace 8O ou encore Wailer qui voulait échapper aux voix dans sa tête en mettant le cône de chantier, ou enfin Warrington qui assassine quelqu'un à coup de baguette de pain congelée 8)7


On a eu une histoire d'amour homo et bi sexuelle avec Angus qui se tapait Caine, puis Angus qui se tapait Olga et essayait de séduire Wailer, mais rien de trop trash.


Et bien sûr, grâce à l'introduction de la photo de classe de 1936 dans la narration, nous avons pu desserner au jeu un point Godwin, puisque certains d'entre nous, dans leur intro, ont finalement rejeté la faute de ces massacres sur les nazis qui, pour avoir voulu camoufler dans la calotte glaciaire des bactéries mutantes qui devaient fabriquer des super soldats, n'ont fait que fabriquer 70 ans plus tard des monstres mutants et sanguinaires :roll:


Au final, trois joueurs ont été ex-aequo à la fin avec 6 jetons classe! chacun, donc le jeu n'a pas spécialement favorisé le joueur qui connaissait le mieux les règles et avait le plus d'expérience de jeux narratifs (moi).


Pour conclure, on a pris beaucoup de plaisir à jouer (mes joueurs m'ont remercié de leur avoir fait découvrir ce jeu) et on a trouvé le jeu très fluide bien que pas mal chaotique par moment, même si on s'en est bien sorti.


Je pense qu'il faut donc bien insister sur l'aspect d'essayer de lier les trames de chacun des persos à tout moment, et de tenter de réintégrer les objets posés devant les autres joueurs dans la narration. On l'a fait assez naturellement et ça a bien marché.


Voila, très bonne expérience que je renouvellerai.
Moi qui pensait qu'on pouvait pas faire plus barré que Fiasco, et bien je m'étais trompé:yes:


Enfin testé, mon dieu qu'est-ce qu'on a fait un scénario barré xD C'était effroyable tellement ça partait dans tous les sens.
Suffit qu'un joueur se lâche vraiment pour qu'une fois par tour on doive reprendre presque tout à zéro à chaque fois que l'histoire était complètement détournée :D

Les objets des autres ça fait quand même parfois bien rire, disons simplement qu'il y avait un "plan boobs" typique des séries B où deux personnages commençaient à être intimes sans se douter de la proximité d'une bête horrible, au moment où le joueur qui décrivait la scène a glissé "la main de Snake descendit sur le ventre de sa partenaire et se glissa sous le tissus de sa culotte", alors qu'il était prévu un fondu au noir peu subtil un autre joueur a sorti la carte "Asperges".
Je crois qu'on a entendu notre rire jusqu'à l'autre bout de Bruxelles

Par contre niveau mise en avant de son personnage, le premier joueur est quand même hyper avantagé, vu qu'on va pratiquement toujours faire interagir nos persos avec ceux qui sont déjà présents le dernier personnage à mourir a d'office plus de scènes que les autres.

J'ai hâte de retenter avec les variantes :ange:


Partager cet article

Repost 0
Published by Heuhh
commenter cet article

commentaires